Le blog des coureurs à pieds de Fontenilles...

19 septembre 2017

Entrainement du 17 septembre long parcours

Magnifique récit d’Eric :

En ce Dimanche 17 septembre me voilà de retour…
Il semble que le recrutement journée Association ait bien marché, tant il y a de voitures sur le parking.
Oups !!! C’est aussi le jour d’un plateau, jeunes footballeurs.
Et voilà que déjà Céline m’interpelle et me tend un chèque ; c’est quand même bon de venir courir et être payé ; mais n’il y aurait-il pas anguille sous roches ?
Bon, mais c’est quand même vrai, le recrutement à bien marché, de nouvelles têtes sont là pour entamer les premiers Kms avec le club, BIEN VENUS à vous toutes et tous.
Mais où sont nos femmes, Béa, Brigitte, Christelle, Henriette, Nathalie… seule Marie France a un vraiment un mot d’excuses ; partie pour de nouvelles aventures au sein d’un nouveau club (Bonne courses Marie et merci pour tous les bons moments courus ensemble)
Quant à vous Mesdames on attend le mot d’excuses de nos pipelettes favorites.
Car, au club, ce matin, la seule pipelette est notre Damien « chéri » qui m’a raconté sur les premiers Kms tout son contentement à la suite de la vente de sa maison. SUPER Damien.
Donc, on est content pour toi Damien, mais nos gorges sont sèches. Nous n’attendrons pas jusqu’à la crémaillère, à bon lecteur SALUT !
Je pense que nous sommes + de 20 coureurs ce matin.
Nous partons vers notre parcours favori avec quelques dénivelés qui me rappellent qu’il n’est pas bon de faire d’excès en vacances en abusant des bienfaits de la vie.
Mes jambes sont lourdes, mais si j’ai bien compris nous partons pour un 15kms qui se transformera en un petit 17kms, je compatis pour celle et ceux qui sont venus au stade en courant et repartirons en courant ( 2x 6kms) Super Emma « well done » !
Notre petit groupe (10 kms) nous à bien sur abandonné mais mon premier jugement me laisse penser qu’il devrait très vite progresser ( il y a de l’avenir…) merci Pascal pour l’encadrement.
Patrick nous a joué le gars fatigué en début mais je ne vois plus que ça couette en fin de parcours… alors on n’attend pas PATRICK ; cela me rappelle une réplique d’un film !!!
Bon encore une fois cette deuxième partie de saison semble prometteuse..
Mais je commence à comprendre pourquoi notre Céline adorée m’a filé ce chèque, en fin de course elle m’a aussi soudoyée pour rédiger notre édition dominicale.
Alors Amis « CAFOUS, CAFOLLES » bonne semaine et à Dimanche pour une autre « CAFPARTIE »

Votre Rédacteur, Eric

Le lien du parcours 18Km 272m+  fourni par mon second ! « Maitre Pascal Bordenave » http://www.openrunner.com/index.php?id=7921721

Posté par Pascal Ber à 21:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]


18 septembre 2017

Entrainement du 17 Septembre 2017

Distance :10Km

 Dénivelé :140m

 Circuit :  http://www.openrunner.com/index.php?id=7922987      . Lagouargette

 Conditions atmosphériques : 15°, temps humide, sans vent.

 Trail : 60%

 18 participants :Alain, Audrey,Céline, Damien, David, Emma, Eric Papy, Jérémie, Laurent, Nelly, Pascal Ber, Pascal Bor, Patrick, Philippe, Sébastien, Stéphane Dur, Stéphane Rib, Thierry.

 Résumé de la sortie: Aujourd’hui, nous reformons le groupe tranquille, j’ai préparé 4 circuits d’une dizaine de kilomètre. Nous ne sommes que 4 aujourd’hui pour ce groupe : Philippe, Alain (le beau-père de Stéphane Dur), Audrey Valladon que les plus anciens connaissent déjà et moi-même. Si nous arrivons à le pérenniser, l’effectif du groupe gonflera vite.

A 9h passé, tout le monde part en direction du bois des Magnolias. Au marchant de bois, le groupe des costauds va vers Lias et les tranquilles vers Lagouargette. Pour que le moins rapide ne « monte pas trop dans les tours », je ferme la marche du petit groupe de quatre. Il fait frais, c’est bon pour courir. Arrivé sur le goudron, nous descendons en direction de Lias et prenons le 1er chemin à droite qui nous amène aux Arramous, nous descendons ensuite par la fin du circuit des côtes Gasconnes. Ça ne fait que 9 bornes, nous décidons d’arrondir à 10 en ajoutant le tour du quartier des Magnolias. Tout le monde est content de cette sortie, il faut absolument que ça puisse continuer.

 

A dimanche prochain pour de nouvelles aventures avec les marcheurs en plus au départ, il y aura du monde !!!

Posté par Pascal Ber à 21:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 septembre 2017

Entrainement du 10 Septembre 2017

Distance :20Km

 Dénivelé :200m

 Circuit :     http://www.openrunner.com/index.php?id=7900582   . Fontenilles-Pujaudran-Bouconne.

 Conditions atmosphériques : 20°, nuageux, vent d’ouest.

 Trail : 90%

 19 participants :Béatrice, Bénédicte, Brigitte, Céline, Christelle, Damien, Emma, Henriette, Jérémie, Laurent, Marie-France, Nelly, Nicole, Pascal Ber, Pascal Bor, Patrick, Philippe, Stéphane Rib, Thierry.

 Résumé de la sortie: Hier matin, c’était le forum des associations (voir photo jointe), nous avons enregistré 15 personnes intéressées par une activité marche proposée par Agnès MARTIN. 5 personnes sont intéressées par la course à pied.

La participation est record, les grandes chaleurs sont passées et nous partons maintenant du stade à 9h. Nicole, la nouvelle recrue veut commencer par une sortie courte. Damien propose le circuit qui commence haras de St Hubert, nous descendons ensuite à droite avant le moulin pour traverser Pujaudran. C’est là que le groupe se divise entre ceux qui rentrent directement pour ne pas faire trop long et les autres qui partent à Bouconne où nous prenons des petits sentiers monotrace avant de ressortir pour attaquer le retour. Chemin faisant, nous découvrons un sentier balisé par des pancartes jaunes avec un trait vert qui semble fraichement débroussaillé. Ce sentier nous fait passer sous la N124 avant d’arriver au bois des Arramous et rentrer à fond par le haras de Saint Hubert.

Merci à Damien et Stéphane pour le tracé du circuit.

 

A bientôt pour de nouvelles aventures.

Capture

Posté par Pascal Ber à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 août 2017

Marathon du Montcalm du 19 Aout 2017

Récit de Stéphane PELLETEY:

j'ai donc bien bouclé mon 1er marathon du Montcalm en 8 h 13 : 287° /381 classés (416 partants) c'est effectivement une course assez difficile avec  un parcours très technique et un profil atypique. 10 km assez roulant (+400 m D+) le long de l'aqueduc jusqu'à Lartigue (1h 25)  ,

Malgré les 400 coureurs, très peu de bouchons , juste à l'entrée du single à la fin de la route (passage sur la passerelle en bois). Puis la montée directe  (+2000 m D+) via Refuge de Pinet (3h00) puis terrain très minéral jusqu'au Montcalm (en 4h40) puis à la Pique d'Estats (en 5h10). Ensuite descente très technique et très glissante du fait de l'humidité de la couche nuageuse qui rend les rochers très glissants et piégeux jusqu'à Lartigue (7 h 00) et qui cassent bien les quadriceps

Et pour finir 10 kms à nouveau roulant pour rentrer à Auzat qui achève ce qui te reste de forces.

La météo a été plutôt clémente, puisqu'il n'a pas fait une chaleur éprouvante; couvert et nuageux le matin au départ, petite bruine dans la couche de nuages (entre 1600 m et 2400 m) puis grand beau au dessus des nuages et peu de vent à partir de 2400 m

Prochain objectif fin de saison en bouquet final : d'abord inscrit sur le 40km, je me lance finalement sur le 100 km  du Grand Raid des Cathares le 20/10 prochain

MONTCALM 2017

 

1er ---------------------------4h 17'29"
287ème Stéphane PELLETEY ----8h13'00"
381ème Dernier ----------9h29'51"
37 non classés.

Posté par Pascal Ber à 21:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 août 2017

Entrainement du 20 Aout 2017

Distance :16Km

Dénivelé :196m

 Circuit :  Forêt de Bouconne.

 Conditions atmosphériques : 22°, ciel dégagé, léger vent d’ouest.

 Trail : 100%

 10 participants :Brigitte, Damien, David, Emma, Laurent, Pascal Ber, Pascal Bor, Patrick, Stéphane Dur, Stéphane Rib.

 Résumé de la sortie: Emma qui rentre d’Espagne et Stéphane Rib qui rentre des Landes sont bien bronzés pour reprendre le boulot demain. Il fait un peu frais lorsque nous partons sous la direction de Stéphane Rib qui connait bien la forêt. Nous parcourons une boucle dans le sens des aiguilles d’une montre. Patrick nous rejoint au niveau de la traversée de la première route. Le rythme est tranquille. Sur le retour, Brigitte se fait mal à la cheville gauche, mais arrive tout de même à courir pour terminer.

 A bientôt pour de nouvelles aventures.

Posté par Pascal Ber à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 juillet 2017

Résultats GTVO à Laruns (64) du 15 juillet 2017

Grand trail de la vallée d 'Ossau en solo : 75km, 5300m D+

 

1er Maxime Cazajous en 8h10min09s20108248_1925527334369014_2404279850197428925_n

71ème Frédéric (un peu fatigué après son coaching en Andorre !!) en 13h01min42s

279ème et derniers Eric Quenneville et Nicolas Fouilhoux en 19h23min59s

GTVO-20171507-084325-DSC02225

 

Posté par baremarie31470 à 15:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Entrainement du 23 Juillet 2017

Distance :17.5Km

 Dénivelé :117m

 Circuit :  http://www.openrunner.com/index.php?id=7700694  . Bouconne.

 Conditions atmosphériques : 18°, Nuageux.

 Trail : 100%

 15 participants : Béatrice, Brigitte, Céline, Emma, Gilles, Henriette, Nathalie, Marie-France, Pascal Ber, Pascal Bor, Sébastien, Stéphane Dur, Thierry. Frédéric et la femme de Jérémie.

 Résumé de la sortie: Tout compte fait, aujourd’hui, je viens car la course de dimanche prochain n’est pas longue et ce serait sympa qu’il y ait un du monde pour accompagner Sébastien qui vient découvrir l’association. Jérémie qui s’est fait mal à un gros orteil en jouant au foot a donné procuration à sa femme. Frédéric accompagne Marie-France qui nous fait rêver en parlant de son trail d’Andore. Gilles arrive en forme. Le départ se fait tranquillement, Gilles devant, tout feu tout flamme. La grande boucle est parcourue avec Sébastien, Emma et Gilles à l’avant. Marie-France et Stéphane raccourcissent un peu. Sur la fin, avec Pascal Bor, nous laissons la femme de Jérémie avec quelques foulées d’avance pour lui permettre de ne pas se mettre « dans le rouge » sur la fin car elle manque un peu de distance.

En résumé,  c’était une belle sortie bénéfique pour tout le monde.

 @bientôt pour de nouvelles aventures.

Posté par Pascal Ber à 06:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 juillet 2017

Andorra Ultra Trail Vallnord : Célestrail à Ordino du 8 juillet 2017

Résultats du Célestrail : 83 km, 5000m de D+ : 

1er Armando Teixeira en 10H55:35s

257ème moi en 21H21:52s

288ème et dernière : Christelle Borie en 23h26:38s

212 abandons

                        

profil

Pour mon 1er ultra trail L (distance de 70 à 99 km), j’ai choisi de me lancer un défi de taille : courir en Andorre, ce petit pays de montagnes que Frédéric et moi apprécions beaucoup. Après plus de 8 mois de préparation, je pense être prête physiquement et mentalement mais rien n’est acquis sur ce type de course et je sais que les courses de l’AUTV sont réputées pour être les plus dures d’Europe.

Dans le sas de départ, je suis inquiète, j’ai été malade cette semaine et mon estomac n’est pas complètement rétabli, d’ailleurs j’ai déjà des nausées ce qui n’est pas bon signe.

 L’ambiance est festive, assurée par des bandas, à 23h55, nous avons le droit à un feu d’artifice sous des airs d’opéra puis à minuit, c‘est le départ pour mon aventure andorrane de 83 km, 5000m de D+ sous les acclamations d’un public très chaleureux dans les rues, aux balcons, dans les voitures… C’est magique un tel départ.

Nous commençons par une petite portion de route pour étaler le peloton : 500 traileurs dont environ 70 féminines. Puis nous montons vers Llorts en longeant la rivière sur la route du fer, ancien chemin des mineurs. Au village, après encore plein d’applaudissements, nous quittons la civilisation pour attaquer le dur, la montée à la Coma d’Aubosa : 1200m de D+ sur 10 km. En fait, j’aime bien courir la nuit, c’est la pleine lune et le ballet des frontales dans la montagne est vraiment joli.

Au bout d’1h30 de course, je me décide à manger et là, souci… ça ne passe pas. Je vais faire d’autres vaines tentatives. J’attends donc d’arriver au refuge Joan Canut-Pla d’Estany (2060m) pour avaler un gobelet de coca et ainsi purger mon estomac. Frédéric et les enfants sont montés au refuge et ils me voient vomir à plusieurs reprises, ils sont inquiets mais je leur donne rendez-vous au Coll de la Botella (2047m). J’attaque la montée sévère au refuge de la ComaPedrosa (2367m), je connais bien ce secteur magnifique du parc naturel mais là, je souffre et je me fais copieusement doubler.

J’arrive au refuge en 5h18min20s (20ème km, 2300m D+), je tente de boire un gobelet d’eau, en fait je ne suis pas bien du tout, je ne tiens pas sur mes jambes, je tremble comme une feuille. Une bénévole récupère mes affaires et m’accompagne au dortoir où je vais rester 30 min pour récupérer.

Je me questionne sur mon avenir sur la course : abandonner ou continuer ? Abandonner en haute-montagne pose un problème : il faut tout redescendre à pied et attendre les navettes, ça ne m’emballe pas du tout !! Alors autant continuer vers le passage de crêtes dont Frédéric m’a tant parlé. A 6h, après un gobelet de coca, je repars vers la Portella de Sanfons (2592m). Le jour s’est levé, zut !! J’ai raté le lever du soleil sur ce site majestueux, il faudra que je revienne !! Les vues sur la Comapedrosa (2942m), toit de l’Andorre et sur l’Espagne, sont grandioses, le vent souffle en rafales mais ça me rafraichit.

Au port de Cabus (2302m), je demande à Frédéric de me préparer une poche à eau avec de l’eau plate pour le prochain ravitaillement qui est dans 4 km car je ne supporte pas non plus la boisson énergétique et donc après 1h30 sans rien avaler, j’ai soif. La descente de 3 km dans les prés et la montée le long d’une piste de ski du domaine d’Arinsal m’épuisent, je suis livide quand j’arrive au Coll de la Botella (30ème km, 2800m D+) à 8h27.

 Frédéric ne veut pas que je continue, je lui dis que si j’arrive à m’alimenter, je continue sinon OK j’arrête, je me repose un peu et me force à avaler une tranche de pain et 3 gobelets de coca. De toute façon, j’ai bien conscience que mon aventure va prendre fin à Escaldes-Engordany dans 15 km car j’ai pris beaucoup trop de retard pour passer la barrière horaire de 11h. Sur cette portion relativement facile, je veux profiter de ces montagnes que j’aime tant et au pire Frédéric me récupèrera au 40ème km à Sispony.

Dans la montée au Collada Montaner (2084m), contre toute attente, je me sens mieux, j’arrive à manger une compote et à boire régulièrement, je double même des traileurs et je reprends espoir. Au sommet, il me reste 1h30 pur faire 10 km, je tente le tout pour le tout, c’est un profil quasiment descendant à part quelques vilaines petites côtes raides cachées dans les bois. Je peux le faire alors je mets le turbo et c’est parti !! J’ai beaucoup aimé cette partie où je me suis battue seule comme une lionne contre le chrono.

En arrivant à Escaldes (1050m), j’entends le clocher sonner 11h, j’espère qu’ils ne sont pas trop stricts, je passe devant Caldéa (j’ai mon entrée pour aller buller demain), normalement le gymnase Prat Gran n’est pas très loin mais en ville, ce n’est pas évident de repérer les rubalises, heureusement Frédéric me guide jusqu’à l’entrée et j’arrive à la base vie en 11h07min28s pour 45 km et 3000 m D+.

La bonne nouvelle arrive vite, la barrière horaire est repoussée d’1/2 heure. Ouf !! Je vais pouvoir continuer, je m’avachis sur une chaise pour récupérer, mes 3 hommes s’occupent de la logistique, Frédéric aimerait que je mange du solide, par exemple, un bol de pâtes, je préfère des morceaux de pastèque, du melon vert et du coca !! La pause est plus courte que prévue, pas le temps de changer de tenue. Je repars à 11h17, un gros morceau m’attend et j’ai d’autres barrières horaires à passer…

 Nous pénétrons rapidement dans la réserve de Madriu, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, j’adore cet endroit. La montée au Coll Jovell (1800m) est un mur de 5 km pour 750m de D+. J’y vais progressivement et je remonte également petit à petit dans le classement, je rattrape un couple de français et nous resterons 2 bonnes heures ensemble. Les orages grondent au loin mais pour l’instant, on a juste une petite pluie estivale bien appréciable.

Nous attaquons la descente vers l’agréable site d’Engolasters. Frédéric et Alexis sont venus à ma rencontre, Thomas dort dans la voiture, c’est aussi fatiguant pour les accompagnateurs !! Il est vrai que l’endroit est reposant, propice à la sieste mais je profiterai une autre fois. Un peu avant d’arriver aux Pardines (56ème km), un violent orage s’abat sur notre secteur et je file me mettre à l’abri au ravito.

J’enfile ma veste et le sur-pantalon imperméables avant de repartir seule sous le déluge, avec 50 min d’avance sur la barrière horaire. Le chemin dominant la vallée jusqu’à Canillo est vraiment sympa, je suis bien et j’avance à un bon rythme.

 Entre Canillo (60ème km) et l’Aldosa de Canillo (1620m), j’ai un petit coup de mou, mes jambes commencent à fatiguer dans les zones de rochers. Je croise plusieurs équipes de l’Euforia (ultra de 233 km, 20 000 D+ qui sera gagné par l’ariègeois Nahuel Passerat et l’espagnol Julian Morcillo en 68h49min), on s’encourage mutuellement, félicitations à ces ultra-traileurs de l’extrême.

Au point de contrôle de l’Aldosa (64ème km), la bénévole m’annonce que le parcours est dévié. Pour des raisons de sécurité, nous ne montons pas au Coll d’Arenes. Sur le coup, je suis ravie car j’appréhendais fortement les pentes à 34 % de ce col. On aura les informations au prochain ravito à Armiana.

La grimpette suivante de 2 km au Coll Cauba (1908m) est vraiment difficile, on patauge dans l’eau, la boue. Frédéric m’avait dit de ne pas me mouiller les pieds pour les préserver, c’est raté !!  Au sommet, on voit le ravito juste en face mais il faut faire tout le tour : pourquoi cette impression que les km en Andorre sont plus longs qu’ailleurs !! J’arrive à Armiana (68ème km) à 17h, il fait de nouveau beau après 3 heures d’orage, j’enlève mon équipement de pluie. Le contrôleur m’annonce qu’il reste 12 km au lieu de 15 et qu’à part, une grosse montée de 600m de D+, c’est relativement facile. Je repars avec une sensation de légèreté, en plus c’est super joli dans le coin, il y a des fleurs partout, ça me donne des ailes !!!

1h30 après, au dernier ravito au Coll d’Ordino, je déchante complètement : on me dit qu’il reste 12,5 km, je n’y crois pas, il doit y avoir une erreur !!! En fait, pour compenser les fortes pentes du Coll d’Arenes, on nous allonge le parcours de 6 km et nous basculons sur le circuit retour du Marato dels cims (42,5 km, 3000m D+).  Grrr !! 

Normal, finalement mais sur le coup, j’ai comme un moment de flottement.

Je me ressaisis rapidement et l’objectif maintenant est de finir avant la nuit. Comme nous n’avons pas le profil de cette portion, je ne sais pas ce qui m’attends.

Ce sera 1/3 dur, 1/3 en descente facile et le dernier 1/3 assez costaud où on regrimpe à droite et à gauche !! Pour la dernière descente technique, Frédéric est venu me chercher. Mon cabri de mari me guide mais la fatigue est bien présente.

J’arrive enfin à Ordino, je suis sur un petit nuage, c’est fini, j’ai réussi.

Je termine cette course sauvage et exigeante en 21h21min52s.

 Les nombreux spectateurs m’applaudissent avec ferveur, c’est beau de vivre des moments comme ça.

Valérie, la directrice de course me félicite. En 2009, elle et son mari Gérard Martinez ont eu l’idée de créer l’AUTV. Depuis, leur bébé a bien grandi, c’est devenu une référence mondiale dans la course de montagne, 49 nationalités viennent participer aux 5 courses de l’AUTV.

Je tiens à mon tour à les féliciter et à remercier également les 450 bénévoles et les 75 professionnels au top tout le long du parcours.

Nous reviendrons l’année prochaine pour le 10ème anniversaire et la 3ème participation de Frédéric à la Ronda dels cims (170 km,13 500m D+).

Pour terminer, je voudrais remercier mon mari Frédéric qui m’a entraînée, conseillée, soutenue et qui a grimpé partout dans la montagne avec les enfants, pour venir m’encourager. C’est formidable de partager notre passion de la montagne.

 

Marie

Posté par baremarie31470 à 17:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 juillet 2017

Entrainement du 2 Juillet 2017

Distance :16.7Km

 Dénivelé :150m

 Circuit :  http://www.openrunner.com/index.php?id=7611217   . Forêt de Bouconne.

 Conditions atmosphériques : 16°, Nuageux, vent d’ouest.

 Trail : 100%

 6 participants :Céline, Damien, Eric Papy, Laurent, Pascal Ber, Patrick.

 Résumé de la sortie: Il est 8h30 au parking de la maison forestière de St Louis à Bouconne. Laurent est là, il s’est déjà remis de sa  foulure de cheville de dimanche dernier, c’est un habitué des récupérations rapides de foulures, on peut l’appeler « l’homme caoutchouc ». La course d’Eaunes, la préparation de Luchon et Andore entres autres ont réduit le groupe. Eric qui a choisit le circuit que nous courons avec un bon rythme, surtout Laurent et Eric nos champions du jour.

 A bientôt pour de nouvelles aventures.

Posté par Pascal Ber à 21:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juin 2017

Entrainement du 25 Juin 2017

Distance :15,25Km

 Dénivelé :183m

 Circuit :  http://www.openrunner.com/index.php?id=7582270   . Bouconne.

 Conditions atmosphériques : 25°, Ciel voilé.

 Trail : 100%

 9 participants :Béatrice, Céline, Damien, Eric Papy, Laurent, Nathalie, Marie-France, Pascal Ber, Patrick.

 Résumé de la sortie: Le départ est maintenant à 8H30 au parking de Bouconne pour l’été. Nous ne sommes pas très nombreux car certains cafeurs font le trail de Brax. Marie-France nous parle un peu du Lozère trail avant de nous faire partager son stress de participer dans deux semaines au trail d’Andorre (85Km et 5000m de dénivelé). Nous partons assez vite en prenant de temps en temps des tronçons du trail de Brax, à un moment même, nous nous mélangeons aux derniers de la course.

Céline, Patrick, Marie-France et Damien choisissent de raccourcir. Les autres font à peu près deux kilomètres de plus. Laurent termine en boitant après s’être foulé la cheville en fin de parcours. Les autres cafeurs nous attendent au parking. Gilles les accompagne, il vient de faire 20 bornes et parait super affuté, il viendra dimanche prochain.

 

A dimanche prochain pour de nouvelles aventures.

Posté par Pascal Ber à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]