Le blog des coureurs à pieds de Fontenilles...

18 avril 2017

Trail des citadelles 70Km (3500m+) le 16 Avril 2017 à Lavelanet (09)

Récit de Pascal :

Comme toutes les courses ariégeoises que je connais, le trail des Citadelles http://trail-des-citadelles.blogspot.fr/p/accueil.html est une aventure fantastique sur un circuit agréable et touristique. Ce trail est encadré par des organisateurs et bénévoles formidables. J’ai déjà participé une fois au 22km et 4 fois au 40km et au 70km et ça a toujours été du pur plaisir.

Comme l’année dernière j’ai dormi dans mon fourgon aménagé à coté de la salle polyvalente.

Stéphane s’est garé à coté de moi. Nous allons chercher les dossards. C’est Alain Castex un ancien collègue d’ABS aventure qui contrôle la puce de mon dossard. C’est sa société de chronométrage Géofp qui couvre la course comme depuis quelques années et sans parti pris, je peux dire qu’il fait du bon boulot. Nous faisons un rapide tour des stands des associations qui proposent des trails qui donnent vraiment envie de courir.  En me promenant en attendant l’heure je passe devant le musée du textile http://www.museedutextileariege.fr/  qui parait très intéressant en regardant par les fenêtres, mais ce sera pour l’an prochain car il ferme à 18H.

La sympathique  pasta-party nous met déjà dans l’ambiance, mais attention à ne pas se mettre trop près des bandas au risque de devenir sourd.

Il fait frais mais pas froid et les trois gouttes d’eau qui tombent ce soir ne suffiront pas à détremper les sentiers.

Je me couche tôt, après avoir tout préparé pour demain.  Je dors avec des boules dans les oreilles et un buff par dessus jusqu'à l’heure du petit déjeuné que je prends à 3h, je me rendors sans problème pour me lever à 5h15, j’ai vraiment passé une bonne nuit. Je parts avec un short, un tee-shirt, des manchons, un buff et un léger coup-vent. Je me laisse « couler à l’arrière » sans gêner les autres concurrents sur les premiers 500 mètres où la foule peut s’étaler en largeur. Cette année, la course est mi-avril, ça change tout car en une heure le jour se lève, c’est génialJ. Ça monte doucement.  Les paysages de la campagne ariégeoise sont magnifiques.  Je reste prudent, je n’ai pas pour l’instant les bonnes sensations me permettant d’aller plus vite. J’arrive au ravitaillement de Belesta avec une demi-heure de marge sur la barrière horaire. Cette année, nous traversons une ruine de plus et dans une zone où les organisateurs on dû avoir beaucoup de travail de débroussaillage. Je commence à remonter quelques concurrents, c’est l’occasion de discuter un peu car la course se fait à petit rythme lorsque ce n’est pas de la marche quand ça montre trop. Un coureur de Manton me parle de grandes courses qu’il a faites (UTMB, Diagonale des fous..). Au ravitaillement de Fougax, je suis toujours dans la même condition, pas mieux, pas plus mal. La montée vers Monségur commence, je distance un peu mon compagnon de route. A gauche, maintenant la montagne s’élève. Le soleil lève le voile de brume qui cachait la citadelle. La montée est difficile, nous sommes encouragés par ceux qui descendent. Il y a des touristes, beaucoup d’espagnols. Dans la descente c’est à mon tour d’encourager ceux qui montent, je reconnais des coureurs que j’ai doublés tout à l’heure. Je commence à me sentir mieux, le terrain est trop facile sans la boue habituelle. A Montferrier, je m’alimente sérieusement car je redoute la prochaine partie du circuit que je connais difficile. C’est maintenant un parisien qui m’accompagne un bout de chemin. La montée de Roquefixade fait aussi bien mal aux pattes. Arrivé sur le plateau, il faut relancer tout doucement pour se remettre dans le rythme. La descente sur Roquefort des Cascades est un régal, mais attention à ne pas « se cramer ». Au ravitaillement, je remplis le camel back de 2litres d’eau, j’en aurai assez pour finir. Je retrouve le coureur de Manton qui s’attarde un peu plus comme quelques autres. Je prends un verre de Coca, deux verres de soupes bien chargées en vermicelles, deux morceaux de gruyère et des gâteaux salés. Je remplis mes poches de pain d’épice et sans tarder, je repars doucement. Je me sens bien et j’arrive à doubler encore quelques coureurs avant le mur de Raissac. La cote est dur mais pas si longue que ça. Je continue prudemment sur le plateau,  je suis maintenant sûr de faire moins de 13 heures, je n’y croyais pas au début. Je ne rencontre plus personne avant la dernière descente où je suis acclamé par la foule en délire ! Je suis heureux d’avoir terminé cette course malgré les quelques doutes que j’ai eu en première partie.

Le repas d’après course est l’occasion de faire un débriefing avec Stéphane et le gars de Manton.

Je reviendrai l’année prochaine !!!

 

 

Classement :

1er ----------------------------7h06'20"

241ème --Stéphane PELLETEY--12h02'17"

263ème---Pascal BERTRAND--12h48'24"

309ème Dernier----------- 14h0420"

42 non classés

Posté par Pascal Ber à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


17 avril 2017

Trail des Citadelles à Lavelanet (09) du 16 avril 2017

DSCF4664

DSCF4708

DSCF4715

 

 

Résultats du 40 km, 2000m de D+ :

 

1er Pierre-Laurent Viguier en 3H29:57s

69ème Frédéric en 4H47:15s

251ème Laurent en 5H40:37s

376ème moi en 6h06:18s

575ème et dernier : Fabrice Casse en 9h41:22s

20 abandons            

  

 

Nous revoilà en terre cathare pour l’édition 2017 du trail des Citadelles : Frédéric, Laurent et moi, nous élançons à 8h pour ce périple difficile mais tellement beau et bien organisé : http://trail-des-citadelles.blogspot.fr/

Le temps est clément, c’est couvert mais il ne pleut pas et il fait relativement doux. Nous attaquons la montée vers les crêtes de Madoual et très vite, nous nous retrouvons dans la brume, il fait chaud dans les sous-bois.

J’arrive au col du tremblement en 1h15, il faut maintenant grimper au château de Montségur et redescendre au col, cette petite boucle me prend 20min.

J’attaque ensuite la superbe descente sur le sentier cathare jusqu’à Montferrier, le terrain est relativement sec à part quelques portions de boue, il faut bien respecter la tradition…

 J’y arrive en 2h, une rapide pause au ravito et ça repart pour rejoindre le château de Roquefixade. Les portions en forêts sont très agréables, je suis bien et j’avance à un bon rythme. Le soleil est apparu et ça commence à chauffer...

La montée au château est la plus dure du parcours et donc je l’aborde doucement. Je suis là-haut en 3h35, il me reste 16km et le plus gros du dénivelé est derrière moi. Il suffit de se laisser descendre jusqu’à Roquefort les Cascades où cette année, le manque d’eau est vraiment visible.

Pour rejoindre les gorges de Péreille, nous progressons sur une large piste mais Michel et son équipe « la Brigade des Feuilles » ont ouvert de nouvelles traces à droite et à gauche dans les bois et cela ajoute un peu de difficulté.

J’arrive à Raissac en 5h10, il me reste le mythique mur à gravir.

Je le redoute car la chaleur tétanise mes muscles et des crampes commencent à apparaître, j’ai l’impression de monter au ralenti. La traversée de la crête finale est donc un peu longue car je n’arrive plus à trottiner sur les cailloux tellement j’ai mal aux mollets. Le chrono file, c’est ainsi…

Ce trail me permet de voir les améliorations à apporter au niveau alimentaire et vestimentaire pour les prochains objectifs.

Je termine en 6h06min18s, contente de me rapprocher des 6h.

Je remercie vivement mes enfants pour leurs nombreux encouragements,

l’Afum team d’Auterive et bien sûr Michel Arnaud et son extraordinaire équipe de bénévoles qui font du trail des Citadelles un événement incontournable dans la région.  

Marie

 

Posté par baremarie31470 à 10:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 avril 2017

Entrainement du 2 Avril 2017

Distance :19,6Km

 Dénivelé :226m

 Circuit :   http://www.openrunner.com/index.php?id=7224226    . Tour de Bouconne.

 Conditions atmosphériques : 16°, Légère pluie pas intermittence.

 Trail : 100%

 9 participants :Eric, Henriette, Jérémie, Laurent, Nathalie, Marie-France, Olivier, Pascal Ber, Thierry.

 Résumé de la sortie: Nous ne sommes pas nombreux au départ de Bouconne ce matin. Le temps pluvieux y est peut-être pour quelque chose. C’est Eric qui trace le circuit, il est vrai que c’est un maître en la matière, nouveaux sentiers, bosses, gadoue, tout y est. En ajoutant à cela un rythme rapide que j’ai du mal à tenir, nous sommes comblés. Nous longeons d’abord le Rieux Tor en montant vers le nord Avant de traverser la route de Lévignac, nous redescendons par la lisière Est.

C’est une belle boucle.

 Pour cause de trail des Citadelles, les comptes rendus vont s’interrompre pour trois dimanches, à moins que quelqu’un d’autre prenne le relais…

 A bientôt pour de nouvelles aventures.

Posté par Pascal Ber à 21:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mars 2017

Entrainement du 26 Mars 2017

Distance :21Km

 Dénivelé :115m

 Circuit :  http://www.openrunner.com/index.php?id=7195472    La source-Le Zoo-Les Bastards.

 Conditions atmosphériques : 18°, Soleil, léger vent d'autan.

 Trail : 60%

 12 participants :Céline, Eric, Gilles, Henriette, Laurent, Nathalie, Olivier, Pascal Ber, Pascal Bor, Patrick, Stéphane Dur, Stéphane Rib.

 Résumé de la sortie: Eric propose un circuit passant par la Source à Fonsorbes : pourquoi pas ? Nous partons donc vers le centre de Fontenilles, puis le château de Camarty. Nous courons bon train, le groupe s’étire puis se regroupe de temps en temps. Nous sommes maintenant sur le GR86 qui nous amène à Plaisance du Touch où Olivier et Pascal Bor tournent pour faire un peu plus court. Le reste du groupe longe le terrain de roller puis descend la pente le long du Zoo avant de faire un boucle dans le bois. Nos remontons ensuite pour traverser la route en face du zoo. Sur le chemin, nous croisons un groupe aussi nombreux que le notre, il s’agit de l’association de la Salvetat, il faudra prendre contact….

Le reste du groupe longe le terrain de roller puis descend la pente le long du Zoo avant de faire un boucle dans le bois. Nos remontons ensuite pour traverser la route en face du zoo. Sur le chemin, nous croisons un groupe aussi nombreux que le notre, il s’agit de l’association de la Salvetat, il faudra prendre contact….

Aux Bastards, nous tentons le passage, mais la passerelle qui permet de traverser le Vidaillon n’existe plus, il est vrai qu’elle était fragile. Nous longeons donc le Vidaillon pour retrouver la route au niveau de la centrale d’épuration de Fonsorbes. Nous rallions ensuite le Haras « l’étrier de Fontenilles » pour rentrer directement par la route que nous avons prise à l’aller. Les jambes tirent un peu sur la fin, le dénivelé était faible, mais le rythme élevé.

 A dimanche prochain pour de nouvelles aventures.

Posté par Pascal Ber à 21:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Trail de Quillan (11) du 26 mars 2017

Résultats du 28 km, 1500m de D+ :

 

1er François Jouglar en 2H36:01s

35ème Frédéric en 3H04:10s

307ème et dernier : Manu Adell en 5h21:21s

2 abandons

 

Résultats du 18 km, 800m de D+ :

 

1er Michael Leray en 1H27:41s

35ème Alexis en 1H53:05s

161ème moi en 2H21:19s

293ème et dernière : Annie Nequier en 3h28:54s

1 abandon                 

 

 

 

Ce trail de Quillan est l’occasion de faire une belle sortie avec un peu de dénivelé :

https://www.trail-quillan.com/

Frédéric s’est élancé sur le 28km, Alexis et moi sur le 18km.

Le temps est magnifique, un peu frais au départ mais nous démarrons par une longue montée de 6km alors on va vite se réchauffer... Le terrain est bien boueux, on patine vraiment par endroits, un avant-goût du trail des Citadelles qui aura lieu dans 3 semaines à Lavelanet en Ariège.

Sur cette distance relativement courte, il faut courir pratiquement tout le temps et cela me change vraiment de mon dernier trail… Un peu après le 7ème km, on attaque la partie la plus technique du parcours dont une descente de 500m, bien pentue et glissante entre les arbres, entièrement sécurisée par des cordes.

Pour cette 10ème édition, il y a beaucoup d’ambiance sur le parcours dont plusieurs bandas, c’est très sympa. J’arrive au 10ème km en 1h15, ça déroule, je suis bien.

Je vais continuer sur le même rythme en me faisant vraiment plaisir. Je suis au col de Bitrague en 2h05 (16ème km), il me reste 2km de descente.

J’arrive à Quillan en 2h21min19s complètement conquise par ce trail très bien organisé et chaleureux. Bravo à Alexis qui finit 1er Junior.

Merci à l’équipe organisatrice pour ce tracé splendide dans ces petites montagnes que sont les Pyrénées Cathares.

 

Marie

 

 

   

Posté par baremarie31470 à 14:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 mars 2017

Entrainement du 19 Mars 2017

Distance :20, 5Km

 Dénivelé :305m

 Circuit :  http://www.openrunner.com/index.php?id=7166790   . Le Canyon.

 Conditions atmosphériques :  16°, légèrement nuageux sans vent.

 Trail : 80%

 16 participants :Brigitte, Céline, Christelle, Damien, David, Emma, Eric, Gilles,Laurent, Nathalie, Marie-France, Olivier, Pascal Ber, Pascal Bor, Pauline, Stéphane Rib.

 Résumé de la sortie: Olivier reprend aujourd’hui malgré son entorse acromio-claviculaire qui lui fait une bosse sur l’épaule droite. C’est Stéphane qui nous propose de partir vers le bois des Magnolias. Nous passons par l’ancienne route de Lias, en arrivant au bord de la route de St Lys, Stéphane avec Laurent, David et Giles partent en exploration de l’autre coté de la route en nous donnant rendez-vous à Embazac. Nous continuons l’ancienne route de Lias et sur la place, c’est Céline, Pauline et Olivier qui nous abandonnent pour faire plus court. Nous prenons la route de Goudourvielle et après Bidochêne tournons à droite dans le chemin tandis que Brigitte et Christelle préfèrent continuer tout droit pour nous retrouver plus loin vers Embazac. Les cotes sont dures!!! Plus tard, c’est Laurent, Gilles, Stéphane et Gilles qui nous rejoignent. Ensemble, nous continuons notre boucle pour terminer par le chemin de l’aller.

 A bientôt pour de nouvelles aventures.

  

Posté par Pascal Ber à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Entrainement du 12 Mars 2017

Distance :23,6Km

Dénivelé :420m

 Circuit :  http://www.openrunner.com/index.php?id=7139056     . Bouconne- Pujaudran-Lias.

 Conditions atmosphériques : 16°, sans vent , nuageux.

 Trail : 70%

 12 participants :Céline, Christelle, Emma, Henriette, Laurent, Nathalie, Marie-France, Pascal Ber, Pascal Bor, Stéphane Dur, Stéphane Rib, Thierry.

 Résumé de la sortie: La météo a prévu la pluie à partir de 10h. Pour l’instant, il fait beau mais nuageux. Nous partons vers le haras de St Hubert puis Bouconne, je ferme la marche avec Céline ou Thierry. Nous continuons par le GTP qui nous amène à Pujaudran. Le groupe s’étale et de temps en temps à l’occasion de haltes se regroupe. Au moulin, je suis le seul à suivre Laurent qui veut allonger pour préparer le 40 Km des Citadelles. Nous descendons le bois des Arramous pour ensuite remonter la conduite de gaz et tourner à gauche avant la boule bleue. Au Pitou, nous rejoignons la cote d’Henriette. Le retour se fait par l’ancienne route de Lias dont le balisage a été commencé comme en témoigne la photo. Au stade, le compteur annonce 23,6km avec 420 de dénivelé, c’est le record à battre de l’année.

IMGP0062

A dimanche prochain pour de nouvelles aventures.

Posté par Pascal Ber à 21:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mars 2017

Trail aux étoiles au Vigan du 4 mars 2017

(4) Entrée Balcon Cirque NAVACELLES

(5) Cirque de Navacelles

(9) Pont sur la VIS

Voici les classements :

 

Résultats du 62 km (2550 m de D+) :

1er : Emmanuel Gault en 5h40:33s

30ème : Frédéric en 7h26:28s

176ème : Stéphane Pelletey en 9h34:50s

232ème : moi en 10h28:47s

270ème et dernier : Thierry Leveque en 11h30:25s  

(42 abandons)    

 

 

Ce samedi 4 mars, Frédéric, Stéphane, Damien, Benoit, un de ses potes et moi, sommes dans le Gard, au Vigan pour participer au trail aux étoiles : http://pven.org/

Le départ est à midi, horaire atypique pour un trail. On n’a pas pu prendre de véritable déjeuner mais une collation à 10h et on a eu une longue matinée pour peaufiner la préparation du sac...

Nous sommes plus de 300 traileurs dont 32 féminines, à nous élancer pour une distance de 62km, 2550m D+. Des grands noms du circuit national de trail sont là, ça va partir vite et donc je me positionne à l’arrière pour y aller doucement.

On commence directement par la 1ère difficulté du parcours : la grimpette jusqu’au col de Mouzoules : 9km, 750m D+. Le soleil se montre timidement après les grosses pluies de la nuit et de ce matin. Les chemins sont détrempés et on patauge dans l’eau et la boue. Un peu avant d’arriver au 1er ravito à Arre : 16km, 850m D+, ma poche à eau me lâche, je me retrouve trempée de 2 litres de boisson énergétique. Quelle poisse !! Il me reste 47km à courir et je n’ai plus rien à boire…

Je vais gérer le problème en ne mangeant que des aliments qui ne donnent pas soif et en m’hydratant beaucoup aux 4 ravitos présents sur le parcours : un toutes les 2 heures environ. Toute de suite après avoir quitté le village, c’est parti pour la 2ème bosse : 600m D+ sur 4km. En arrivant sur les hauteurs, le vent souffle par rafales, on bascule sur le plateau et les conditions climatiques se dégradent fortement, il y a de la neige sur les sommets environnants. J’ai les doigts gelés malgré mes gants mais pas question de s’arrêter, il fait trop froid.

J’arrive au 2ème ravito (27,5km,1450m D+) à 16h15, complètement frigorifiée. Un bénévole me propose un gobelet de soupe, quelle excellente idée… J’en profite également pour mettre des chaufferettes car je ne sens plus mes doigts. Je retrouve Damien et Benoit. Nous attaquons la plus belle partie du parcours : on surplombe les Gorges de la Vis, c’est grandiose, on descend vers le Moulin de la Foux, où un groupe de jeunes supporters nous encourage avec vigueur. Damien est bien mais moi, je ressens un peu de fatigue et je me laisse peu à peu distancer. Je m’accorde 15min de récup en marchant tranquillement. Le cheminement le long de la rivière, la Vis, est vraiment sauvage alors autant en profiter. Benoit me rattrape et je reprends derrière lui, jusqu’au charmant village de Navacelles et le Cirque du même nom. J’espérais arriver sous le soleil au Cirque de Navacelles et c’est chose faite.

C’est splendide tout comme la montée qui nous attend, la 1ère partie en lacets se monte facilement mais après c’est du costaud, direct dans la pente. Nous sommes sur la Causse de Blandas jusqu’au 3ème ravito (43km, 2000m D+), j’y arrive avec 40min d’avance sur la barrière horaire. Je me prends une longue pause de 15min pour m’équiper pour la nuit et m’hydrater. Damien et Benoit me proposent de commencer la phase de nuit ensemble. Je décroche par moments mais je ne suis pas loin derrière jusqu’à la fameuse descente technique du parcours. Déjà, de jour, je suis assez nulle mais alors là, de nuit, c’est pire !! Un traileur que je laisse passer, me dit qu’il y en a pour 30min comme cela. Me voilà ravie !! Pour moi, ça va au moins prendre 45 minutes !!

J’arrive au village de Bez à 20h35 (52km, 2100m D+). Damien et Benoit s’arrêtent là. Je ne m’attarde pas au ravito. Je rattrape un groupe de coureurs dans la montée au Rocher d’Esparon, dernier gros morceau du parcours. Mais le rythme est trop lent alors je continue seule devant. Au sommet, un traileur me propose de faire la descente ensemble, c’est sympa, on discute et on va vite.

A Cavaillac, on nous annonce qu’il reste 4km jusqu’au Vigan, ils sont presque plats et roulants mais c’est bien long…

J’arrive enfin au Vigan pour la dernière montée jusqu’à la halle aux sports où je termine en 10h28min47s.

Merci au PVEN (Pays Viganais Endurance Nature) et aux 150 bénévoles. Votre magnifique trail aux étoiles m’a permis de découvrir les Cévennes méridionales, une belle région où nous reviendrons.

 

Marie

 

Posté par baremarie31470 à 14:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mars 2017

Entrainement du 5 mars 2017

Distance :14,6Km

 Dénivelé :203m

 Circuit :  http://www.openrunner.com/index.php?id=7113776    . Bouconne.

 Conditions atmosphériques : 14°, Pluie plus ou moins forte.

 Trail : 100%

8 participants :Eric, Henriette, Laurent, Nathalie, Pascal Ber, Pascal Bor, Patrick, Thierry Bor.

 Résumé de la sortie: Nous ne sommes que 8 au départ. Heureusement qu’un ancien footballeur de 43 ans, habitant à Bonrepos sur Aussonelle Thierry Bordes nous a rejoint. Il ne pleut pas au départ lorsque nous partons sur la droite, Thierry m’accompagne à l’arrière. Nous faisons une petite boucle avant de suivre le Rieu Tord jusqu’au second parking avant de revenir en longeant l’autre lisière du bois. Au fur et à mesure du trajet, il pleut de plus en plus et les sentiers deviennent boueux. Nous terminons notre boucle sous une pluie forte, heureux de cette sortie.

 A dimanche prochain pour de nouvelles aventures.

Posté par Pascal Ber à 22:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]